Afin de visualiser l'animation veuillez mettre à jour le player Flash : Adobe player Flash
Le fonctionnement du marais


Pour obtenir du sel,
le saunier utilise l'eau de mer.

Au terme d'un long cheminement et surtout, grâce à l'action du soleil et du vent, l'eau de mer s'évapore peu à peu, passant ainsi de 30 grammes de sel par litre au début du parcours à 250 grammes de sel par litre d'eau en fin de parcours.

Pour mieux comprendre, allons au fil de l'eau…

Sur l'Île de Ré, un marais salant est composé de 3 grands ensembles de bassins : le vasais, les métières, et le champ de marais. 

Ces bassins ont été savamment creusés dans l'argile naturelle
afin que l'eau passe de l'un à l'autre par gravité.

:: Le vasais


Le vasais est le bassin de réserve d'eau de mer.

Tous les 15 jours environ, au moment des marées les plus fortes, le saunier y fait rentrer l'eau de mer par l'essai .

La hauteur d'eau dans le vasais est d'environ 80 cm.

Ce bassin a aussi pour fonction de "décanter" l'eau de mer :  la vase s'y dépose (d'où le nom de vasais), les crustacés et autres poissons y sont piégés… On peut y observer nombres d'oiseaux (hérons, aigrettes, sternes, bernaches cravants…) qui viennent s'y nourrir…

Traditionnellement, le saunier y pêche aussi l'anguille.

Pour en savoir plus, consulter le site de LPO / Maison du fier :
www.lilleau.niges.reserves-naturelles.org/
:: Les métières


Grâce à un réglage, le gros-mat, l'eau de mer passe ensuite dans les métières.

Ici, le saunier a aménagé des petites levées d'argile qui permettent à l'eau de mer de circuler en zig-zag. La hauteur d'eau est d'environ 20 cm. L'eau commence lentement à se concentrer en sel.


Consulter le Forum des Marais www.forum-marais-atl.com/

 

:: Le champ de marais
Enfin, l'eau de mer entre dans le champ de marais par un réglage d'eau appelé l'amissaunée.   Le champ de marais est la zone où se passe la production du sel : on y trouve un grand nombre de petits bassins, ayant des fonctions et des noms bien définies.

Passant par les premières surfaces de chauffe (les vivres) jusqu'aux derniers bassins d'alimentation (les nourrices), l'eau de mer finit ainsi sa course dans les aires saunantes .

Tout le secret du saunier réside dans les réglages  de l'eau. Pour cela, nous utilisons des planchettes trouées avec des petits bouchons plus ou moins gros en fonction du débit désiré.
L'eau de mer, pour se concentrer, doit courir doucement.

> Documentation
Dossier de communication
Télécharger les fiches "Histoire", "patrimoine", "au fil de l'eau", "un milieu vivant"
893ko
Télécharger
Dossier de communication
Télécharger les fiches " les 4 saisons", " Terroir", " Gros Sel" et "Fleur de Sel", sous format PDF
961ko
Télécharger
<< Les hommes et les femmes du sel
Les 4 saisons du marais... >>